On se retrouvera

1

Parmi les petits bijoux d’albums des derniers mois, On se retrouvera est celui sur lequel je voulais attirer votre attention. Il raconte une anecdote tirée d’une histoire vraie, qui porte en elle l’essence d’un symbole : par temps de guerre, celle de Bosnie, la vie côtoie la mort et lui résiste. Racontée simplement, sur une palette d’ors et d’ocres chaleureuse et intense, cette histoire nous émeut et nous redonne espoir. Remarquez, j’aurais pu aussi vous parler de Un et Sept (Gianni Rodari, Seuil) ou de Clown d’urgence (Dedieu, Seuil), du côté des émotions et des sentiments, rien de tel qu’un album porteur de sens, pour insuffler à vos rejetons un système de valeurs inspiré, dénué des mièvreries dont on abreuve trop souvent les enfants.

Publicité