Un sentiment d’abandon

2

L’abandon chez Coake, c’est une atroce angoisse, amalgame de détresse et d’amour, cause de cette insoutenable solitude, révélatrice de notre vérité propre. Chaque nouvelle nous amène hors champ, au centre de ce moment fragile qui déclenche tout, le meilleur ou le pire. Bouleversants d’authenticité, les personnages sont incarnés dans leurs moindres détails avec la simplicité et l’intensité requises pour nous les rendre familiers; que ce soit une femme confrontée aux limites de son affection, un homme malade choisissant de mettre fin à son combat ou un autre, à la mémoire hantée par sa jeunesse. La plume maîtrisée, l’écriture sans fioritures, la narration peu ponctuée, tel un jet, ramènent toujours à l’essentiel. Un grand écrivain!

Publicité