Il faut qu’on parle de Kevin

6

Peut-être êtes-vous de ceux qui croient en l’instinct maternel? La lecture de ce roman vous déconcertera. Il n’est peut-être pas si facile d’aimer et de protéger son enfant, surtout lorsqu’il commet l’irréparable. Et souvent l’irréparable provient de nous-mêmes. Kevin a ouvert le feu sur ses pairs, à la manière des tueurs de Colombine ou, plus près de nous, du tueur du Collège Dawson. Tout au long de ce roman épistolaire, Éva, la mère du garçon, tentera de retracer le parcours qui a mené Kevin au meurtre. Un livre dont la thématique choque et bouleverse, et dont l’écriture et le travail de traduction enchantent.

Publicité