Nos libraires craquent

Essai québécois

exclusif au web

René Lévesque, l’homme brisé

Vous connaissez déjà les passages les plus sombres de cette biographie. Il faut les relire, sans pour autant les dépouiller de leurs contextes, et, surtout, sans laisser de côté l’exposé de moments-clés de l’histoire du Québec des années 80. Quelques exemples ? Les négociations précédant la « Nuit des longs couteaux », où Lévesque s’entoure d’un ministre inexpérimenté (Claude Charron), d’un collaborateur ignorant l’anglais (Marc-André Bédard), et d’un Claude Morin, rémunéré à la même époque par la GRC. Cet entretien privé avec Jean-Paul II, où ce dernier, bien tuyauté et prudent, ne remet pourtant pas en question la légitimité du projet souverainiste. Ce voyage dans l’Empire du milieu, entravé par les chinoiseries diplomatiques d’Ottawa qui cherche à bâillonner sa Belle Province à l’étranger. Cette lente reconstruction d’un homme brisé par la politique, fauché au seuil d’une vie nouvelle.
Par Mathieu Simard, Pantoute
René Lévesque - T.04 : L'homme brisé (1980-1987) Pierre Godin
Boreal , 2005 Acheter
Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Nos libraires craquent
  3. Essai québécois
  4. René Lévesque, l’homme brisé