Nos libraires craquent

Essai québécois

Les libraires - Numéro 106

Je ne sais pas penser ma mort

Auteure du roman Quai 31 (2011), Marisol Drouin propose cette fois un « essai intime ». Dans ce journal de non-création d’un roman, ce cahier de notes rageur, l’écrivaine aborde avec une saisissante vulnérabilité l’écriture ainsi que ses sources et ses entraves, la maternité, le féminisme, les privilèges, le néolibéralisme, la sexualité, la maladie et la mort. Le sentiment d’urgence entraîne une pensée fulgurante qui, par de brefs chapitres, revient sur elle-même pour dégager de nouvelles brèches. Ce récit, qui se veut notamment une forme de résistance au temps et aux pressions de la société marchande, entraîne le lecteur dans la désobéissance, car, à tout le moins on aime le croire, « lire est une action immensément violente, dissidente ».

Par Kareen Martel, Michabou
Je ne sais pas penser ma mort Marisol Drouin
Peuplade (la) , 2017 Aussi en numérique Acheter
Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Nos libraires craquent
  3. Essai québécois
  4. Je ne sais pas penser ma mort