Métissée

4

L’auteure Ouanessa Younsi nous revient avec un troisième recueil de poésie, tout aussi intimiste que les précédents. Cette fois-ci, il sera question d’origines, celles que nous connaissons ainsi que celles qui nous hantent. Née d’un père algérien et d’une mère québécoise, cette finaliste au Prix de poésie de Radio-Canada en 2017 sait bien ce que c’est d’avoir une identité métissée. À travers la voix d’une petite fille, elle nous livre une enfance hybride avec des mots qui se veulent durs, des mots qui se veulent vrais. Pour cette poète : « l’enfance demeure ce vase incassable que je ne recollerai jamais ». Le recueil Métissée d’Ouanessa Younsi est un trésor de plus qui s’ajoute dans la collection de Mémoire d’encrier.

Publicité