Le fils du Che

0

«Le fils du Che» se nomme Alex et il ne connaît pas son père. Presque asocial, il passe tout son temps sur Internet. Sa mère, Angèle, a choisi de le «faire» seule et de lui cacher la vérité au sujet de son géniteur. Elle est, quant à elle, le produit d’un couple de militants (Raoûl et Anita) engagés dans les années 60 et plus occupés à changer le monde qu’à élever leurs enfants. L’intérêt de cette chronique familiale réside dans le regard critique posé sur les femmes de l’histoire, où il est montré que celles qui sont fortes ne font pas nécessairement de bonnes mères, et que celles qui choisissent de piéger un homme avec un bébé n’en sont pas de meilleures. Au final, on constate qu’un enfant sans père n’est pas le plus épanoui des enfants. Enfin une remise en question du paradigme féministe et matriarcal au Québec?

Publicité