Une odeur épouvantable : Les Zombies qui ont mangé le monde (t. 1)

1

À première vue, cette BD aux allures psychotroniques semble avoir pour objectif de nous faire rire grassement. En fait, il s’agit d’une parodie de films de zombies mis en bande dessinée. On y découvre des morts-vivants qui reviennent à la vie tout en réclamant le respect de leurs droits. Par exemple, il ne faut pas dire « mort-vivant », mais bien « non-vivant ». Sous cette idée en apparence rigolote et morbide se cache une critique sociale sévère ayant pour sujet l’intolérance. Présentées comme une suite de petits contes cruels, ces histoires se recoupent au fil de l’album pour venir enrichir un propos des plus lucides. Ceux qui s’y sont aventurés furent récompensés. Un album qui, assurément, ne tombera pas de sitôt dans l’oubli.

Publicité