La Marie en plastique

0

Après Les Petits Ruisseaux (prix de l’Association des Journalistes et Critiques de Bande Dessinée 2006), Pascal Rabaté récidive au scénario de cette nouvelle chronique de la France provinciale. Dans une famille presque banale, les beaux-parents logent à la maison: pépé Édouard (vieux machin, chameau, pauvre type) est un pur communiste, tandis que mamie Émilie (grenouille de bénitier, vieille toupie) est bigote comme pas une, pèlerinages à Lourdes à la clé. Il va sans dire que tous deux sont à couteaux tirés, et qu’au souper ils sortent l’artillerie lourde! Tout ça, la veille de la confirmation de la petite… On savoure lentement ce véritable festin de mise en scène – qui n’est pas sans rappeler Un air de famille de Klapisch – d’un David Prudhomme superbement inspiré, la justesse de sa narration et ses couleurs inspirées.

Publicité