La grosse laide

7

C’est l’histoire d’une enfant qui porte tous les jours ses kilos en trop et le poids de la culpabilité. Elle grandit seule face au miroir. Seule face au reste du monde. À l’école et dans sa famille, mots et regards se changent parfois en poignards affûtés. C’est l’histoire de milliers de personnes qui préféreraient être invisibles, plutôt que de vivre dans un corps qui ne correspond pas aux standards de beauté que véhicule notre société. Dans cette première bande dessinée, l’auteure raconte la solitude, la vie et la détresse. Heureusement, même les larmes les plus lourdes laissent derrière elles un sillon de lumière. Le talent de Marie-Noëlle Hébert est indéniable. Chacun de ses dessins est un cœur qui bat. Un cœur qui hurle.

Publicité