Hamster au printemps. Le rêve du papillon (t. 4)

0

La parution de l’ultime tome du « Rêve du papillon » est l’occasion de rappeler à quel point cette série vaut le détour. L’excellent duo nous entraîne dans une fable tout ce qu’il y a de plus onirique : une jeune fille se retrouve, après s’être endormie dans une congère, dans un monde où l’hiver est éternel, où les humains ne sont pas les bienvenus et où un dictateur n’en fait qu’à sa tête. Par chance, elle se fera des alliés : des lapins – certes un peu crétins mais fort gentils – qui la suivent partout; un panda géant, contremaître à l’usine de la vallée et un chat qui parle. L’absurdité de cet univers mêlée à sa beauté fait de l’épopée de Tutu une histoire rocambolesque et colorée, sublimée par le talent de Marazano et de Luo Yin, dont l’univers et le trait rappellent ceux de Miyazaki.

Publicité