Faust

0

Au début des années 80, Rodolphe est chargé de réaliser une adaptation de l’immortel Faust de Goethe. Le scénariste jette alors son dévolu sur Raymond «Le Maître» Poïvet (Les Pionniers de l’espérance) pour en assurer les dessins. Malheureusement, une fois le travail achevé, l’éditeur fait faillite et c’est sans succès que Rodolphe tentera de loger leur projet à une autre enseigne. Puis, quelques années après la mort du père (décédé en 1999), le fils Poïvet découvre les fameuses planches inédites… sous le matelas du défunt! Quel plaisir de savourer l’époustouflant classicisme de ce magnifique noir et blanc aux hachures luxuriantes (félicitons le Seuil pour l’exemplaire sobriété de la maquette). Et tout de même: assurer sa postérité avec la publication posthume d’une adaptation de Faust, c’est un conte à faire frémir!

Publicité