Brève cohabitation

0

Le personnage serrant un cafard géant en couverture de Brève cohabitation n’a rien d’un alter ego de Joseph K.! Après avoir marché sur un tube de dentifrice et réalisé combien la solitude lui pesait, ce jeune homme vivant en studio observe pendant un certain temps un cafard sur son lit et finit «par accepter… sa présence». Celui-ci «grandit» et une réelle colocation commence: le cafard est engagé comme pompiste à la station-service du coin, des frictions surviennent, alors que le cafard pond des petits ou que le jeune homme se fait une copine… Puis on verra les insectes manifester pacifiquement pour la reconnaissance de leur statut avant d’être matés… par la police. Oui, ce manwha (bande dessinée coréenne) traite d’acceptation de l’autre, mais il révèle surtout un surprenant questionnement sur l’amitié. Une belle surprise!

Publicité