Bangkok-Belleville : RG (t. 2)

3

La série RG est un antidote au «brucewillissianisme». Évacuant le côté «dark-glamour» de la vie de flic auquel nous a habitués le cinéma américain, les auteurs nous laissent entrevoir ce que peut être une véritable enquête au sein des Renseignements généraux de Paris, avec son lot d’attentes et de fausses pistes. Pierre Dragon, à la fois auteur et personnage principal, base le scénario sur ses propres expériences. Les dessins de Peeters (génial, comme toujours) donnent une personnalité propre à chaque personnage et utilisent des plans très cinématographiques qui ajoutent au réalisme d’ensemble. Le premier tome a déjà récolté le prix «Essentiel» au Festival d’Angoulême 2008 et le Grand Prix Bédélys 2007. C’est mérité. On ne s’étonnerait pas que le deuxième tome récolte le même succès.

Publicité