Nos libraires craquent

Littérature québécoise

exclusif au web

Un jardin entouré de murailles

Robert Lalonde est convaincu qu’adolescent, travaillant dans une station-service, il a mis de l’essence dans la voiture qui transportait Marguerite Yourcenar et Grace Frick lors de leur périple canadien en 1957. Cet événement a donné lieu à Un jardin entouré de murailles, titre rappelant autant la coquette résidence de l’auteure à Northeast Harbor, Maine, que la vie foisonnante et protégée de l’académicienne. Lalonde nous en dévoile avec délectation un pan fictif, quoique inspiré d’une réelle tournée de conférences qui devait amener Yourcenar et sa compagne à Ottawa et dans le Montréal bigot d’avant la Révolution tranquille. Les personnages du romancier sont très typés, et il ajoute aussi de la chair à celle qu’on perçoit peut-être trop comme un pur esprit, nous la rendant humaine tant dans sa relation avec Grace que dans son sens de l’humour et son humeur parfois exécrable. Et Lalonde nous fait rire, ce qui n’est pas courant dans ses romans. Éblouissant, l’écrivain, comme son héroïne, « rapproche des bouts de bois mort pour en faire de nouveau de la flamme. »
Par Yves Guillet, Le Fureteur
Un Jardin Entouré de Murailles Robert Lalonde
Boreal , 2002 Acheter
Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Nos libraires craquent
  3. Littérature québécoise
  4. Un jardin entouré de murailles