Nos libraires craquent

Littérature québécoise

exclusif au web

Depuis la fenêtre de mes cinq ans

Dès le début, il est désarçonnant de se retrouver dans l’esprit d’une fillette de 5 ans. Bien vite pourtant, le langage choisi par l’auteure coule librement: on s’attache très vite à cette naïveté typiquement enfantine. Cette fillette, nommée Charlotte, adore sa fenêtre, une ouverture sur le monde extérieur. Elle nous dévoile l’histoire de ses voisins, de sa famille, de ses amis. Ce petit microcosme en vient à nous faire perdre nos défenses: en tant qu’adultes, nous voulons protéger Charlotte. La nostalgie vient ensuite se tracer un chemin jusqu’à notre cœur, à travers les tourments et les joies véhiculés par cette petite. Le lecteur se voit ainsi offrir l’opportunité de rêver à sa jeunesse d’antan, et ce, avec ravissement.
Par Isabelle Prévost-Lamoureux, La Maison de l’'Éducation
Depuis la fenêtre de mes cinq ans Arlette Cousture
Libre Expression , 2008 Acheter
Partager cet article
Commenter sur facebook
  1. Accueil
  2. Nos libraires craquent
  3. Littérature québécoise
  4. Depuis la fenêtre de mes cinq ans