Dossier

Entrevues

Articles

Chroniques

Frank Lloyd Wright

Frank Lloyd Wright est sans doute l’architecte américain qui a le mieux illustré, à travers ses œuvres, la nature même de l’Amérique. Dans chacune de ses constructions, on retrouve des matériaux à l’état quasi brut : bois, ardoise, pierre. Il transpose également l’espace, grandiose, et utilise ces horizons ou ces forêts qui font partie intégrante de ses aménagements. Une sobriété influencée par la culture asiatique, un calme et un confort sans artifice, voici de quoi sont faites la plupart de ses réalisations. Nul ne s’étonnera qu’elles aient eu un tel impact et que nos architectes contemporains retrouvent, dans ces lignes épurées, la clé d’une cohabitation harmonieuse avec la nature.

Tout ce qui est solide se dissout dans l’air

Avril 1986. Ce qu’il est fier, Artiom, que son père l’amène pour la première fois à la chasse aux oies. Mais là-bas, au-dessus de Tchernobyl, des teintes qu’il n’a jamais vues le fascinent… Il ne sait pas. Personne ne sait encore. Pendant ce temps, à Moscou, il y a Evgueni, un prodige du piano, souffre-douleur de son école. Il y a Anna, forcée de travailler à l’usine après avoir publié des articles « inacceptables ». Il y a aussi Grigori, chirurgien renommé, réquisitionné pour aller soigner des patients près de la centrale, vite convaincu que le silence imposé par le pouvoir ne doit plus durer. C’est par leur intermédiaire que l’Irlandais Darragh McKeon dresse un portrait saisissant du drame qu’a vécu une population tenue dans l’ignorance. Un roman puissant!

Publicité