Dossier

Entrevues

Articles

Chroniques

Pour que tienne la terre

Un roman divisé entre trois narra - teurs, Harold, Thomas et Gabrielle. Ces deux derniers, marqués par le passé, sont au bord du gouffre. Guidé par leur perception de la vie, et par le docteur Harold, on apprend peu à peu à les connaître et on aspire à savoir ce qui leur est arrivé pour qu’ils deviennent ainsi, meurtris, amers, un peu fous. On se questionne sur le fonctionnement de la psyché et on réapprend humblement que nul n’est à l’abri d’une faille, d’une fragilité. Sur fond de Tadoussac et de ses fameuses baleines, Dominique Demers offre un récit certes triste, mais ô combien salvateur. Un roman porteur d’un second souffle, qui nous pousse à prendre une grande respiration pour ensuite expirer lentement.

Oubliée

Catherine McKenzie, avocate, est une auteure remarquable qui nous transporte de façon exaltante du début à la fin. Dans ses romans, l’écrivaine nous fait passer par toute une gamme d’émotions. Après le décès de sa mère, Emma, l’héroïne principale qui est également avo - cate, se retrouve en Afrique pour réaliser le rêve de la défunte. Ce qu’elle n’avait pas prévu, c’est de rester assez longtemps pour que tous la croient morte… De retour chez elle, à la veille de Noël, elle découvre son appartement occupé par un bel inconnu. Que se passe-t-il? Devra-t-elle recom - mencer sa vie ou se battre pour regagner ce qu’elle a perdu? Elle ressassera le passé pour aller de l’avant et choisir ce qu’est vraiment le bonheur.

Publicité