Moitessier, le long sillage d’un homme libre

4

Quand le navigateur-écrivain Bernard Moitessier est décédé en 1994, je me suis dit : attendons un an ou deux et l’on verra paraître une biographie. Il faudra attendre le dixième anniversaire de son décès pour que soient enfin publiés deux ouvrages sur Moitessier. Celle qu’a écrit son ami Jean-Michel Barrault se démarque par sa simplicité et sa connaissance du personnage : aucun détail superflu, pas de potins ni de grandes descriptions lyriques. Les récits, les aventures, ils les laisse à l’aventurier, qui a su si bien nous les raconter. Ici, il ne parle que de l’homme, le philosophe, le visionnaire qu’était ce marin. Moitessier n’habitait pas un pays, un continent, une mer ou les océans : il était un habitant de la terre tout entière. En lisant cette biographie, très bien réussie, on se sent imprégnés par ce personnage mythique.

Publicité