Journal de Kurt Cobain (Le)

2

Soyons clairs : Kurt Cobain n’a jamais tenu de journal. Ce qu’on trouve dans ce document est plutôt un collage… de collages. Une vingtaine de carnets composent ce livre qui donne un portrait éclaté du défunt chanteur de Nirvana. Le tout se présente avec la même brutalité que ses chansons : notes, coups de gueules, lettres, bandes dessinées et manuscrits de chansons forment ce recueil de graffitis intimes d’un révolté génial. Pour donner un meilleur aperçu, on a reproduit les originaux à côté des traductions. Le meilleur y côtoie beaucoup de pire, mais dans ses bons moments, Cobain était capable d’une écriture elliptique et agressive qui n’est pas sans rappeler celle de William Burroughs. À réserver aux fans vraiment endurcis…

Publicité