Jazz manouche

0

Si vous êtes de ces mélomanes qui croient que le jazz «gitan» se résume à Django Reinhardt; si les noms de Bireli Lagrène ou même de Didier Lockwood vous sont étrangers, eh bien il vous faut probablement le superbe Jazz manouche, paru cet été chez Didier Carpentier. Ni essai, ni «histoire de», ce livre se présente plutôt comme un guide musical au pays des «gens du voyage», du moins pour ses contrées jazz. L’ouvrage vous propose des portraits enthousiastes des plus importantes figures du jazz manouche. Beaucoup de guitaristes, bien sûr — tradition ne saurait mentir — et la généreuse figure de Django éclairant chaque étape. Les riches illustrations vous apprendront, si besoin était, que la musique manouche, plus qu’un style, est un mode de vie de grande classe. À vous de jouer!

Publicité