Jardins de Métis : Le paradis d’Elsie Reford (Les)

17

Ouverts au public depuis 1962, les Jardins de Métis, situés aux
abords de la rivière Métis et face au fleuve Saint-Laurent, attirent
chaque année des milliers de visiteurs. Le jour où Elsie Reford
hérita de son oncle du camp de pêche Estevan Lodge, elle entreprit
d’y aménager des jardins et transforma le paysage rustique des lieux
en un véritable éden floral. Ce camp de pêche fut sa résidence
d’été pendant cinquante ans. Alexander Reford s’inspira du journal
de son arrière-grand-mère pour écrire ce livre. Il nous
offre un texte intimiste, agrémenté de clichés inédits
de Robert Wilson Reford, le mari d’Elsie, et de photos de Louise Tanguay. Quel
bel hommage !

Publicité