Histoire de la motoneige. Ce sentier qui se perd

12

LIVRE DE LA SEMAINE

Du 26 janvier au 1er février 2006

Pierre Pellerin, pilote d’avions et motoneigiste passionné, recueille depuis 1966 toute la documentation qu’il peut trouver sur les véhicules glissant sur la neige. Il nous fait plaisir en présentant une belle synthèse de son savoir. Sans nier l’importance de J.A. Bombardier, on découvre une évolution beaucoup plus complexe, qui va des premières automobiles modifiées aux bolides contemporains, en passant par le toboggan motorisé de Carl Eliason (1924). Émaillée de plus de 3 000 photos et illustrations et de nombreuses fiches techniques, voici une vraie « bible du ski-doo » qui retrace rigoureusement l’histoire de ce véhicule hivernal tant prisé chez les Québécois.

Extrait de l’introduction :
« L’homme a toujours cherché à vaincre les barrières naturelles qui s’imposaient à lui. Il a voulu voler, voyager sur l’eau, traverser les déserts ou encore se véhiculer sur la neige.

Les populations du Grand Nord ont toujours trouvé des moyens de se déplacer sur la neige afin de survivre dans ces régions où l’hiver constitue une période difficile. Toute cette évolution a permis de développer un loisir hivernal : la motoneige.

Pour se transporter sur la neige, on a utilisé une source de propulsion qui a évolué avec les années. Qu’un homme se déplace avec une paire de skis, qu’un animal tire un traîneau ou qu’un moteur fasse avancer un véhicule, le résultat reste le même : on circule sur la neige.

Avec les années, tous ces moyens de propulsion ont évolué vers les loisirs. L’homme qui se déplaçait en skis ou en raquettes pour la chasse le fait maintenant non par besoin, mais pour son plaisir, que ce soit en ski de fond, en ski alpin ou en raquettes. (…) »

Sur l’auteur :
Pierre Pellerin pilote des avions commerciaux depuis une trentaine d’années. En été, il roule en motocyclette, et en hiver, il glisse en motoneige. Pellerin collectionne et compile des brochures et des données se rapportant à la motoneige depuis le milieu des années 60. Le projet de ce livre a vu le jour en 2000.

Publicité