Chute de Berlin (La)

3

À la fin de 1944, l’Allemagne d’Adolf Hitler ne possédait plus rien du prestige et de la force qu’elle avait en 1939. D’origine britannique, Anthony Beevor relate les derniers mois du régime nazi jusqu’à la chute de Berlin — qui signifia la fin de la guerre en Europe. Il explique avec minutie le déroulement des batailles, les décisions politiques et militaires qui en ont influencés le cours, évoque les atrocités inimaginables commises chez les civils. Avec l’avancée des troupes soviétiques, la population allemande subira les mêmes traitements que les Soviétiques avaient connus. D’autre part, Beevor relate que les chefs de l’Armée rouge jugeaient primordial d’atteindre Berlin avant les Américains. La prise de la capitale allemande fut terrible, mais une fois accomplie, un nouvel ordre mondial venait de s’installer, qui durerait près d’un demi-siècle. Les grands vainqueurs, Américains et Soviétiques, pouvaient donc se partager le monde.

Publicité