Aniu. Du flocon de neige à l’iceberg

14

Dire que les admirateurs de Bernard Voyer attendaient ce livre avec impatience est un euphémisme : depuis une vingtaine d’années, les exploits de ce coureur des neiges sont suivis avec attention. Qu’il explore le Groenland, l’Everest, le Kilimandjaro ou l’Antarctique, Voyer marche, malgré les épreuves du froid et de la solitude, et atteint les lieux les plus inaccessibles. Au moyen de photos prises dans des conditions naturelles, l’aventurier fait découvrir des dimensions, des couleurs et des textures insoupçonnées de la neige, cette matière qu’on aime souvent haïr. Les commentaires accompagnant les photos, toujours personnels, parfois poétiques, rendent compte d’une grande sensibilité face à ces déserts blancs ; en d’autres moments, des textes plus informatifs traduisent une conscience écologique aiguë devant la fonte accélérée des glaciers ou la destruction d’écosystèmes fragiles.

Publicité