Eau noire : Les Cités intérieures (t.2) (L’)

0

Natasha Beaulieu occupe une place absolument unique dans notre littérature. Dans ce deuxième volet de sa série fantastique, « Les Cités intérieures », on renoue avec l’énigmatique David Fox, qui transporte dans sa tête la mystérieuse Cité, par ailleurs en proie à une invasion d’origine inconnue. Mais on retrouve surtout la galerie de personnages singuliers qui peuplaient le premier roman de Beaulieu, L’Ange écarlate, auxquels se joignent de nombreux spécimens d’une faune extraordinaire et souvent peu recommandable. De cette Cité chimérique au Montréal contemporain, le roman nous invite à une expédition déroutante dans l’imaginaire de cette digne héritière du Clive Barker de la première époque. Récit fantastique et fantasmatique aux accents gothiques, L’eau noire confirme que la maîtrise et le talent de la romancière n’ont cessé de s’affiner : cela augure augure bien pour les volets à venir de cette série à e autre pareille.

Publicité