Un espace entre les mains

6

Il s’agit d’un premier roman pour Émilie Choquet et, déjà, celle-ci frappe fort en nous offrant un texte intimement bouleversant. Alors que la maternité est souvent perçue comme l’apogée des valeurs pour une majorité de femmes, l’auteure lève ici le voile sur une réalité encore méconnue. Elle démasque tous les préjugés voulant que donner la vie soit le plus bel événement qui se produise et qu’il existe souvent un espace entre la réalité et notre perception. En racontant cette histoire, Émilie Choquet nous transporte directement dans la complexité de la psychose post-partum. À travers ses mots, nous sommes témoins du désespoir et du sentiment d’impuissance ressentis face à cette maladie. Nous suivons le parcours de la narratrice de sa grossesse à son accouchement, ainsi que de son internement à son retour à la réalité. Un espace entre les mains est un roman poignant, brillamment écrit, qui laisse présager un bel avenir littéraire à cette nouvelle auteure.

Publicité