Temps des amours lucides (Le)

0

Une liaison amoureuse stable est-elle possible à l’ère de la pige, et si oui entre quelle heure et quelle heure ? Un couple est-il un havre de sérénité ou un chantier de (dé)construction ? Peut-on espérer mener à terme un amour, une grossesse, un projet souverainiste ? Voilà les questions qui tourmentent les héroïnes de ce roman qui a pour toile de fond le référendum d’octobre 1995. Désenchantées mais pas désabusées, Joanna Limoges et ses « chumesses » n’ont rien perdu de la verve et de l’humour cinglant qu’on leur a connus dans La Fin de siècle comme si vous y étiez (moi, j’y étais), même si certaines se casent et rêvent de quelque chose de solide. À l’instar de Stéphane Bourguignon ou d’Audrey Benoît, Brigitte Caron n’hésite pas à faire le lien entre précarité professionnelle et précarité sentimentale. Multipliant les registres et les formes d’écriture, elle offre ici un roman intelligent, sensible et par moments cocasse. Lucide, dit-elle ? Et comment !

Publicité