Sept et demi

2

Après avoir publié huit livres, ou sept et demi, c’est selon (il faut se référer à la quatrième de couverture pour comprendre), Bertrand Laverdure publie un premier recueil de poésie au Quartanier; ce livre se démarque de la poésie publiée chez cet éditeur en étant moins axé sur les recherches formelles. Sur un ton léger, l’auteur superpose une série d’impératifs à de petites proses, truffées de clins d’œil aux livres, films, acteurs ou, plus simplement, à des auteurs, parfois d’autres poètes, d’ici et d’ailleurs, vivants ou morts. Sans prétention, cette poésie nous berce de son petit rythme. Non dénués d’humour, ces poèmes de Laverdure sont à lire… et à relire.

Publicité