Nikolski

6

En signant ce premier roman délectable, Nicolas Dickner nous offre plusieurs récits aux tendances tantôt historique, migratoire ou aquatique, enchâssés les uns dans les autres au rythme des années 90. Noah, un Indien chipeweyans nomade des temps modernes, Joyce, descendante d’une obscure tradition de pirates, et le narrateur libraire, tous au début de la vingtaine, se retrouvent seuls à Montréal pour fuir et retrouver leur existence. Ils sont tous habités par un amer sentiment de solitude et sont rassurés par
« l’inconfort familier ». Puis, au hasard de leurs erreurs de parcours, un étrange bouquin fera se croiser leurs trajectoires, qui s’engageront alors dans de nouvelles voies.

Publicité