Mycologie

1

Marco est un magicien au chômage atteint d’une infection due aux champignons. MOI est un animateur d’émissions de cuisine aux penchants lubriques. À cause de la maladie de Marco, du délire mystique d’un couple sadomasochiste, d’une jeune vierge et de son preux chevalier, mais surtout d’un « trip de mush » qui tourne mal, les corps des deux hommes sont malencontreusement interchangés. Il serait difficile de déterminer si, par ce délire, Stéphane Crête tente d’amener le lecteur à une prise de conscience précise ou, tout simplement, à le balader dans les dédales de son imagination fertile. Mélangeant à qui mieux-mieux les types de personnages et les niveaux de lecture, parfois jusqu’à la dissonance, Crête fait
cependant la preuve qu’un créateur complice de son public peut tirer profit d’un cadre éclaté et rocambolesque sans délaisser la profondeur

Publicité