Mamerlor. Chroniques autour d’un Q-tip

3

Lire les chroniques de Mamerlor, c’est comme feuilleter un vieil album de photos de famille. Mamerlor et Péraurel (en fait Ma Mère Laure et Père Aurel) se sont mariés en 1925 et ont eu près d’une vingtaine d’enfants, qui ont à leur tour vécu toutes sortes d’événements. De la naissance à la mort en passant par des questions aussi fondamentales que l’orientation sexuelle et la place des vieux dans la société contemporaine, Mamerlor est la compréhensive observatrice de l’évolution de ceux qu’elle a tant aimés. Sans prétendre expliquer où va notre monde, les chroniques de Réjean Bonenfant offrent une vision tendre et lucide des différences générationnelles.

Publicité