Lumière aux aguets

0

Depuis son premier recueil, Traces, publié en 1982, Marcelle Roy poursuit sans faire de bruit son travail poétique qui, de livre en livre, se fait de plus en plus aérien. Cette poésie simple et minimaliste porte attention aux détails de la nature. Comme l’auteure, «le minuscule filet d’eau/murmure au passant/sa longue errance/sa persévérance». En de courts poèmes dont l’épure évoque les pans d’un silence qui appelle l’insondable en chaque être humain, Marcelle Roy note avec justesse les petits moments qui ont le don de fuir aussitôt apparus. Bien que nous entrevoyions parfois la ville, nous en sommes à mille lieues. Cette lumière dont nous parle l’auteure est celle qui, en nous, communie avec un environnement naturel. Les amateurs dans ce recueil trouveront «de simples pensées/comme proses sages/dans les herbes folles».

Publicité