Les chroniques conjugales d’un mâle en mal de mots

4

Je ne connaissais pas l’auteur de L’ennemi en moi, paru aux éditions Olographes. Ni le livre d’ailleurs. Mais fort heureusement, Étienne Gervais propose Les chroniques conjugales d’un mâle en mal de mots, résultat d’un blogue qu’il entretient entre deux romans. Nous faisons la connaissance du sympathique chat Face-de-rat, de Lek, le chien Labernois, de Mickey le Siamois, et surtout de La Douce, la conjointe d’Etienne. Par le portrait caricatural d’un couple et de leur vie de tous les jours, Étienne nous fait rire, parfois jusqu’aux larmes, avec ses réflexions. Il est facile de s’y reconnaître ainsi que les gens de notre entourage. Léger et décontracté, ce livre est à conseiller entre deux lectures sérieuses ou pendant une pause-café. Son seul défaut: on passe à travers trop vite.

Publicité