Kukum

10

Kukum veut dire « grand-mère » en langue innue. Ce livre raconte l’histoire d’une femme, bien avant qu’elle soit mère et grand-mère, faisant d’elle un précieux témoin d’un passé révolu aujourd’hui. Almanda qui prendra en suivant son cœur le nom de son mari, Siméon, adoptera avec fougue ce nouveau mode de vie, celui du nomadisme, de la chasse, de la survie. Elle se nourrira des produits de la forêt et en traversera les rivières et les lacs. Cette blonde aux yeux bleus deviendra une Innue tout en conservant quelques habitudes européennes comme la lecture. J’aime beaucoup quand Michel Jean me transporte sur les rives du Pekuakami, et au sein même de ses racines. Cette Kukum nous présente un aperçu de la liberté et on y saute à pieds joints.

Publicité