Impostures. Le journal de Boris

4

De l’avis de tous, Boris n’est pas normal parce qu’il a appris à marcher et à parler plus tard que les autres. Tout le monde le croit analphabète. Mais c’est faux et c’est son secret, son imposture. À 25 ans, vivant seul parmi ses livres, ses disques et ses chats, il décide de tenir un journal pendant huit mois où il nous raconte son quotidien, ses émotions, son enfance. Il y dénonce en plus les imposteurs qu’il s’amuse à espionner du haut de son grand pin ou dans la bibliothèque de ses parents. À travers son récit, on apprend sa rancœur, mais aussi son intelligence que personne ou presque ne soupçonne. Mais Boris est-il vraiment Boris? Un excellent récit qui foisonne de critique sociale, de folie, d’amour, d’humour, d’hommages à la chanson, à la littérature, et qui nous montre toute la complexité d’une personne pas comme les autres.

Publicité