Comme des sentinelles

9

Vincent Sylvestre, un chargé de cours cocaïnomane, fait la rencontre aux Narcomanes Anonymes de Robert Thompson, un dealer « peu recomman – dable ». Les deux déserteront les N.A. pour reprendre leur vie de débauche. Le récit est entrecoupé des souvenirs d’enfance de Sylvestre et d’analyses littéraires étonnantes enseignées pendant ses cours; il en résulte un fort et touchant livre sur la dépendance, la filiation et la recherche du père. Jean-Philippe Martel signe peut-être ici le meilleur premier roman québécois de la rentrée.

Publicité