Treize nouvelles policières, noires et mystérieuses

133

Le prix Arthur-Ellis récompense depuis 1988 la meilleure nouvelle policière, noire et mystérieuse produite par un auteur canadien anglophone ; sont réunis dans ce recueil les lauréats de 1988 à 1999. Retrouvez des auteurs connus, comme Nancy Kilpatrick ou Robert J. Sawyer, et d’autres qui le sont moins, mais qui excellent tous dans l’art difficile de la fiction courte. On passe ici de l’humour de « À la recherche d’un homme honnête » de E. Wright, au style hitchcockien à faire dresser les cheveux de J. R. Petrin dans « L’Assassin dans la maison », après un détour par le policier plus classique de « Piège à homme ». Un détail les réunit : ils savent mettre en lumière le côté le plus sombre de l’Homme. Un exemple ? « [Elle] comprit qu’elle n’était pas seule dans son lit. […] Elle se mit à hurler en silence. »

Publicité