Sœurs d’armes

1

Ils sont quatre : le superintendant Daziel, bourru, mais aux intuitions fulgurantes ; l’inspecteur chef Pascoe, inquiet et efficace ; le sergent Wield, homosexuel assumé à la mémoire prodigieuse ; et l’agent Novello, qui tente de se faire une place dans cette équipe de mâles vieillissants et dont les rêves sont bourrés « d’Apollons musclés ». Entraînée dans une histoire d’enlèvement, de trafic d’armes et de drogue, cette équipe mythique (18 romans et une série à la BBC) de la police du Yorkshire se trouve confrontée à des Colombiens, des nationalistes irlandais, une ONG féministe et les services secrets de Sa Majesté. On retrouve même, dans Sœurs d’armes, un roman dans le roman, soit une histoire salée sur Ulysse et l’exode des Troyens. Un cocktail d’humour, d’intelligence et d’action signé Reginald Hill, valeur sûre du roman policier anglais.

Publicité