Quelques battements d’ailes avant la nuit

6

Ariane Gélinas nous présente de sa plume saisissante un personnage aux allures uniques, Séverine Proulx. Sa description nous fascine par ce qu’elle nous apprend : elle est atteinte du vitiligo, une maladie qui décolore la peau. Très vite remarquée dans son nouveau chez soi à Fermont, Séverine tente rapidement de créer des liens avec ses concitoyens, non sans grande peine cependant. Le mystère entourant des meurtres commis récemment provoque en elle des pensées difficiles à ignorer. De plus, l’aspect fantastique et le réel sont difficiles à discerner, car nous ignorons s’il s’agit d’un problème psychologique ou d’un élément fantastique de l’histoire. Un livre stimulant pour les mordus de psychés recherchées.

Publicité