Quarante mots pour la neige

0

La ville d’Algonquin Bay, au nord de l’Ontario, vit une vague de froid sans précédent. C’est dans un cercueil de glace qu’est retrouvée la petite Katie Pine, première victime de ce qui semble devenir, au fil de macabres découvertes, l’œuvre d’un tueur en série. John Cardinal, le détective chargé de l’enquête, vit une période difficile : sa femme est internée pour une grave dépression et sa fille lui coûte une fortune pour ses études aux États-Unis. Il se bat avec sa conscience après avoir « subtilisé » une somme importante à un trafiquant notoire et sa coéquipière, Lise Delorme, qui travaille aux affaires internes, le soupçonne d’être un ripoux. Parallèlement à l’enquête, on entre dans l’univers tordu de deux tueurs, marqué par la détérioration de la personnalité du psychopathe et le contrôle de sa compagne, qui le considère comme son prince charmant. Un suspense réaliste particulièrement bien écrit, qui n’est pas sans rappeler une histoire ayant marqué la justice ontarienne.

Publicité