Le Coup au cœur

2

Dans le même Yorkshire, peu après Woodstock, à l’époque du «Peace and Love» où on dévorait Jack Kerouac, Carlos Castaneda et Hermann Hesse, se déroule un festival rock où se produisent Pink Floyd, Led Zeppelin et le groupe local les Mad Hatters. Dans le dépotoir qui s’ensuit on découvre dans un duvet le cadavre d’une jeune fille poignardée. Trente-six ans plus tard, un journaliste, qui s’intéressait à la carrière des mêmes «Chapeliers fous», est lui aussi assassiné. L’inspecteur Banks enquête au présent, tandis que son homologue Chadwick, déboussolé par les bouleversements de l’époque et le comportement de sa fille, tente de résoudre le premier meurtre. Les deux affaires finiront naturellement par se recouper. Robinson nous fait revivre avec beaucoup d’empathie et de lucidité cette époque enfumée, qui a marqué le dernier siècle, et nous sert une intrigue policière à deux niveaux sans bavures!

Publicité