Hasbeen

2

Avec sa couverture et son titre accrocheurs, ce petit livre semble, à première vue, des plus prometteurs. Dès le prologue, le lecteur est pourtant mis en garde: «Autant l’avouer sans tarder: dans cette histoire, les personnages ne seront pas à la hauteur de leur statut de héros.» En effet, on constate rapidement le peu d’envergure de personnages s’acharnant à se complaire dans les souvenirs d’une époque révolue et la banalité d’un récit se construisant autour d’un meurtre qui n’intéresse à peu près personne. Ces éléments, combinés à une narration imagée, intelligente et truffée, d’un bout à autre, d’un humour pince-sans-rire délicieux, font de Hasbeen une œuvre originale et fascinante. Les promesses sont tenues, mais ça, le lecteur le savait dès les premières lignes. En doutiez-vous?

Publicité