Goût des oiseaux (Le)

3

Voici un autre excellent roman de cette Irlandaise qui nous avait conquis avec Mort en eau trouble. Avec doigté, sans tomber dans les lieux communs, elle touche cette fois au problème de la pédophilie. De jeunes garçons, Joseph, puis, cinq ans plus tard, Gary, disparaissent à Manchester. Le commissaire Parker croit avoir trouvé le suspect, mais il est incapable de l’inculper : Roly est reclus, étrange et un peu dérangé. Il vit du commerce d’oiseaux exotiques et sa volière s’étend aux pièces de sa maison délabrée. Quoi de plus fascinant pour des gamins désœuvrés ! Un jour, les restes de Joseph sont retrouvés sur ce qui semble être un bûcher rituel. Pour Parker, une course contre la montre s’engage : est-il encore temps de sauver Gary ? Imagination et fantaisie dans le traitement du sujet, cohérence et construction impeccable de l’intrigue, justesse de la psychologue des personnages : J.Wallis Martin surprend et captive. Une jeune candidate au titre de « Reine du crime » !

Publicité