GB 84

0

Le 9 mars 1984, les mineurs du Yorkshire déclenchent une grève pour empêcher la fermeture de cinq puits, ce qui risquerait de jeter au chômage 20 000 ouvriers. C’est le début d’un bras de fer entre le leader syndical Arthur Scargill et la première ministre Margaret Tchatcher qui durera plus d’un an, se terminant par la déroute du mouvement ouvrier et le triomphe du libéralisme. David Peace brosse dans son dernier roman un portrait lucide, sinistre et brutal de ce moment clé de l’histoire. Le ton rappelle le polar avec ses magouilles, ses chantages, la corruption. Le récit fragmenté, chaotique, aux nombreux non-dits, étonne au départ, mais frappe par la densité de son propos. Les voix multiples, allant de celle du simple gréviste à celle du garde du corps d’un proche conseiller de la Dame de Fer, sensibilisent aux enjeux de ce conflit. Un récit remarquablement bien détaillé et terrifiant de la mise à mort d’un idéal de justice né au XIXe siècle.

Publicité