Chiens et loups

1

Un multimillionnaire se jette sans raison apparente du haut d’un grand immeuble de Moscou, une salière radioactive à la main. Arcady Renko, chargé de l’enquête, suit la piste de ce sel jusqu’aux environs de Tchernobyl. Il y plongera dans un univers hors du temps dans lequel on trouve des scientifiques défoncés, une population qui n’a d’autre choix que de revenir prendre possession de son lopin de terre contaminé et des voleurs de matières radioactives sans scrupules. Il y rencontrera aussi Eva, médecin courageuse qui a vécu l’horreur de cet accident nucléaire et en porte encore les séquelles, seule lumière dans ce tableau cauchemardesque d’une région oubliée du monde. Tous les livres de Martin Cruz Smith, auteur peu prolifique et trop peu connu, sont marquants. Après l’exceptionnel Tokyo Station (Robert Laffont, 2004), Chiens et loups ne fait pas exception à cette règle. À lire avant qu’on ne réhabilite le nucléaire.

Publicité