Une planète dans la tête

5

Roman très troublant que ce Une planète dans la tête. Dans un environnement de guerre où les événements qui ont mené à la division de son peuple restent ambigus, Standish essaye de s’en sortir, avec son grand-père, dans la « zone 7 ». Sa rencontre avec Hector lui redonnera un peu d’espoir : un avenir heureux est possible. Avec des scènes dures et sans pitié, ce livre se classe à part dans la littérature jeunesse. Il fait partie de ces romans qui laissent une trace dans l’imaginaire, qui restent en tête après la lecture. Malgré un bémol pour la traduction de France parfois un peu lourde et la redondance de certaines expressions, Une planète dans la tête demeure un roman de qualité qui mérite amplement une lecture. Dès 14 ans

Publicité