Promenade de Quentin Blake au pays de la poésie française

0

Pourquoi une autre anthologie de poésie française ? « Parce que c’est Gallimard Jeunesse ! » serait presque une raison suffisante. Je vous en donne deux autres. L’une s’appelle Quentin Blake. Si pour vous le livre jeunesse n’est pas qu’un vague concept de sociloogie littéraire, vous le connaissez sûrement déjà. Sinon, qu’attendez-vous ? Quelle vivacité ! Quelle légèreté ! Que d’humour dans ce coup de crayon ! Tout cela rappelle un peu Sempé, peut-être, quoique… La deuxième raison, c’est que Blake, touriste dans la langue française et dans sa poésie (le monsieur est anglais), contourne les clichés du genre et nous donne à regarder quelques beautés qu’on aurait tort de négliger. Ainsi il a choisi, en plus des obligatoires Baudelaire et Rimbaud, Desnos, Queneau, Allais, Brassens, et quelques autres. Un régal, vous dis-je !

Publicité