Nouvelles Réflexions d’une grenouille (Les)

3

Lecteurs et lectrices, détrompez-vous : le Japon cache quelques atouts dans sa manche quand arrive le moment de produire des œuvres fichtrement moins débilitantes que les mangas ! En équilibre sur une feuille ou perchés sur une brindille, une grenouille et une souris des champs tuent le temps en se posant mille et une questions existentielles. Qu’est-ce qu’aimer ? Où se trouve le cœur ? Comment déterminer qu’un endroit est agréable et que telle personne nous est chère ? Curieux et candides, ces deux inséparables interlocuteurs constituent une splendide métaphore de l’esprit des enfants. D’abord et avant tout un éloge à l’amitié, Les Nouvelles Réflexions d’une grenouille propose une lecture introspective au rythme lent — en cela très typique des philosophies orientales. L’ensemble, loin d’être statique, forme un tout cohérent ; la mise en couleurs très « pastel » habille le trait minimaliste, et le discours, quoique très économe, s’adresse directement à l’intellect des petits et des grands.

Publicité