Ma vie (racontée malgré moi) par Henry K. Larsen

7

La quatrième de couverture ne nomme pas l’événement explicitement : il est question de ÇA… Pourtant, on évoque peu à peu le meurtre d’un intimidateur et le suicide de sa victime. Mais c’est plutôt la nouvelle vie des êtres chers qui les entouraient qui fait de ce roman parfois triste, souvent drôle, une excellente lecture. Que l’on ne se méprenne pas. Ceci n’est pas un journal comme tant d’autres! L’accent est donc mis sur le nouveau départ que le ÇA exige : une nouvelle ville, une nouvelle école, de nouveaux amis. C’est aussi l’attachante relation père-fils qui est plutôt rare en littérature et qu’il fait bon lire. Ce roman a reçu le Prix du Gouverneur général dans sa version originale anglaise et le prestigieux magazine Rolling Stone recommande l’ouvrage, l’ayant placé sur la liste des quarante meilleures lectures pour jeunes adultes. Des honneurs amplement mérités. Dès 12 ans

Publicité